Off Canvas sidebar is empty

1200€ de 15000 à déjà été recolté

« A chaque fois que nous sommes témoins d'une injustice et que nous n'agissons pas, nous formons notre caractère à être passifs... Nous finissons alors par perdre toute capacité à nous défendre, ainsi que ceux que nous aimons. » Julian Assange.

La liberté de la presse a un prix, aidez-nous à la défendre !

  

Chères lectrices, Chers lecteurs,

cela fait 9 ans qu’avec l’aide de personnes magnifiques, je porte ce magazine.

 

Au départ, c’était la réalisation du rêve d’une équipe de journalistes. Un rêve qui est devenu engagement sociétal depuis 2020, avec une ligne éditoriale claire, puis un nom qui l’exprimait vraiment : ZEBRE, qui a décidé d’exprimer sa liberté depuis 2023.

Et mon souhait, c’est qu’il dure longtemps, très longtemps. Qu’il soit rassembleur, et qu’il soit utile. Qu’il suscite l’action pour (r)éveiller et soulever partout où nous le pouvons, ce désir d’un monde qui reprend sa place et qui rétablit ses valeurs. Cela fait 9 ans que je me bats vraiment, et aujourd’hui plus que jamais, j’ai besoin de vous.

 

Zèbre a besoin de votre soutien pour rester indomptable et farouchement libre !

 

Votre don à :

 

 BIOTEMPO SA
 IBAN: BE92 5230 8080 5523
 BIC: TRIOBEBB
 Communication : Don ZEBRE

 

ETRE ZEBRE, c'est être libre de proposer une ligne noire - celle de l’ angoisse dans lequel nous sommes plongés, mais aussi la ligne blanche - celle  d'une humanité qui se ressaisit.

Rejoignez-nous et soyez toujours plus nombreux à soutenir la tribu ZEBRE !

 

Vous avez été nombreuses et nombreux à nous soutenir lors de notre campagne en 2023, et nous vous en remercions ! Gratitude infinie pour cela. Nous avons pu créer ZEBRE et développer la première phase de développement : le magazine papier et un site internet de base. Avec aussi un logo sympathique (car l’humour est important, surtout en ce moment ! Et c’est un moyen de résistance) et reconnaissable entre tous.

 

Le bilan depuis un an est plus que positif

  • Nous avons interviewé de nombreuses personnes intéressantes et différentes de ce que les medias conventionnels proposent.
  • Nous avons lancé une version payante du magazine (abonnés et librairies) et une version gratuite dans les magasins bio, pour continuer à leur donner notre support, car ils ont vraiment souffert en 2023.
  • Nous avons triplé le nombre des abonnements
  • Nous avons doublé note présence en librairie
  • Nous avons lancé un premier programme de conférences, avec pour point culminant, la venue de Philippe Gullemant pendant trois jours… juste pour vous !
  • Le magazine est apprécié, nous recevons régulièrement vos messages encourageants qui nous font le plus grand bien !
  • Nous nous améliorons et nous organisons de mieux en mieux, grâce à votre regard clément et compréhensif !

 

La menace sur la liberté d’expression 

 

Aujourd’hui, notre préoccupation est de maintenir la liberté d’expression qui est réellement mise à mal. Les tentatives de censure, nous les avons exérimentées plus d’une fois déjà de la part de certains medias « dominants ». Et pour nous, il est fondamental de maintenir notre réputation face à leurs tentatives de dénigrement.

Vous le savez aussi, il est là le danger. Certains grands médias sont corrompus, alimentent la mésinformation et la propagande, et manipulent  l'opinion publique. Ils participent à la disparition de tout esprit critique, mais aussi de toute possibilité de dialogue. Ils trahissent leur mission d'information libre, complète et sourcée qui constitue le quatrième pouvoir, un pilier essentiel de nos démocraties, sapé par certains  patrons de medias pilotés uniquement par la mercatocratie.

 

Pour faire face, nous devons devenir toujours plus fort. Et sans vous, nous ne pouvons pas le devenir, pas suffisemment en tous les cas.

 

Mon article qui a mené ZEBRE au Tribunal

 

Une fois n’est pas coutume. J’aimerais vous parler de ce qui m’est arrivé personnellement. Il y a un an jour pour jour, j’ai écrit un article sur les dérives potentielles de l’éducation sexulle pour les plus petits. J’avais été très choquée d’apprendre que des enfants de 9 ans pouvaient choisir leur sexe, et donc prendre des hormones.  J’ai écrit cet article en toute honnêteté et authenticité, avec nuance, comme j’ai l’habitude de le faire. Je voulais simplement informer les parents qui ne semblaient pas du tout au courant (j’en avais interrogé quelques-uns autour de moi), je voulais alerter à propos d’un fait qui me paraissait dangereux pour les enfants de cet âge, pour leur santé mentale mais aussi physique.

La RTBF s’est emparée de cet article et en a fait un sujet à charge, en nous accusant de « désinformateurs », le terme qui veut tout et ne rien dire. Je ne l’ai pas accepté et je suis allée au Tribunal.

Le juge ne m’a malheureusment pas entendue. J’ai été très touchée par cette situation d’injustice que je n’ai pas encore digérée et qui me rend toujours triste : je n’ai pas été entendue par la justice. Ce n’est pas équitable. Et je veux continuer le combat. Mais ce combat  juste, je ne peux pas le faire sans vous.

Nous ne pouvons le faire sans vous.

 

La libération de Julian Assange nous donne des aîles. Quoiqu’on en dise, et même si cette libération ne s’est pas faite au nom de la liberté d’expression, nous célébrons son retour à l’air frais  auprès de celles et ceux qu’il aime ! Vivre au-dehors des barreaux, c’est définitivement une victoire !

 

Préserver la liberté d’expression, ce doit être le combat de chaque citoyen qui veut encore préserver son pouvoir de décision, dans un monde qui nous l’ôte de plus en plus. Si pour vous aussi, il est important de  défendre la liberté d'expression, et si vous ne voulez pas que nos enfants soient intoxiqués par une idéologie sectaire, partisane et extrême, nous vous serions très reconnaissants de nous aider à faire front et à résister avec nous.

 

Car ce combat coûte cher : Zebre-Magazine en fait son engagement quotidien et fait partie de cette résistance qui se bat chaque jour pour exister et pour relayer la voix de celles et ceux qui portent les valeurs de vie.

 

Rendre le dialogue possible

La réalité, c’est que lesLes espaces de dialogue, même les plus exigus, disparaissent. ZEBRE veut continuer à être un lieu l’expression d’un dialogue possible et du droit à la différence, qui enrichit et construit la pensée. C’est un objectif qui n’est pas simple - ça aussi nous l’avons expérimenté - et qui exige beaucoup d’énergie. Nous ne voulons pas subir et porter un baillon, nous voulons construire et choisir.

 

 

ZEBRE a besoin de votre appui pour aller plus loin :

  • Renforcer notre équipe de base (1 personne pour l’instant, nous avons besoin de 2)
  • Payer les journalistes de façon juste
  • Développer nos applicaitons digitales (tout en maintenant la version papier)

Et plus tard :

  • Réaliser des reportages vidéo - journalisme de terrain (nous avons trouvé une perle… il faut juste que nous trouvions le budget)
  • Nous équiper pour les podcats + articles audio
  • Organiser un programme de conférences
  • Mettre en place une équipe rédactionnelle en France
  • Fonder le Club ZEBRE

     

 

Nous voulons continuer à donner la parole à toutes les personnes qu’on n’entend pas ou plus, et qui portent les valeurs qui nous animent tous, vous et nous, pour un monde plus humain, plus solidaire, et plus conscient. Pour la paix aussi.  Et toutes les libertés. 

 

MILLE mercis pour votre aide.

Amitiés zébrées,

 

Anne Gillet,

rédactrice en Chef

et toute l’équipe ZEBRE qui a foi en l’avenir !

 

Zèbre a besoin de votre soutien pour rester indomptable et farouchement libre !

 

Votre don à :

 

 BIOTEMPO SA
 IBAN: BE92 5230 8080 5523
 BIC: TRIOBEBB
 Communication : Don ZEBRE

Inscrivez-vous à notre newsletter

Zèbre Magazine

Image

Une question ?

À propos

Dénomination sociale
Biotempo société anonyme 

Siège social
Chaussée d’Ottenbourg 420
B - 1300 Wavre
TVA / Numéro d'entreprise
BE 0644 497 692

Téléphone + 32 478 81 41 28